Publié par : baillargeat | 07/07/2011

Une année sabbatique

Comment et quand décider de prendre une année sabbatique ?

La plage

Une belle journée

Et pourquoi faire?
Et qui va garder la boutique? Et qui prend la décision de tout quitter ? Et pourquoi ne pas acheter une maison au bord de la mer? Et pourquoi ne pas changer de voiture?

A savoir que c’est un vrai chamboulement que de partir longtemps et loin de son foyer, de sa famille et de ses amis. De délaisser ses petites et ses grandes habitudes. D’interrompre le tic tac de son train train. De changer d’heure à chaque nouveau fuseau horaire. De ne pouvoir emporter ses meilleurs vins et de savoir que pendant un an vos repas ne seront pas comme à la maison.

Fini aussi les embouteillages,  les contrôles radar, les prunes pour un  dépassement de 2 km/h  en ville, fini le remplissages des caisses de l’état pour goinfrer des policiers qui n’ont rien dans la citrouille et qui nous privent de notre chère liberté. Fini plein de choses qu’on entend tous les jours et qui n’intéresse que les politiques.

Dans beaucoup de pays on se sent bien plus libre qu’en France. Comme quoi le pouvoir donné aux policiers français  est intolérable et nos parlementaires approuvent tout ceci.

C’est bien de partir pour apprécier des nouvelles moeurs, des nouvelles idées , de nouveaux sons et d’avoir un « OPEN MIND »

Mais c’est simple si l’on s’y prend longtemps à l’avance mais pas trop longtemps non plus car on se décourage vite. Il suffit d’une trop bonne analyse pour ne plus partir ou du moins d’une analyse pas très soucieuse du bonheur et de la joie à venir.

Mais au fait, comment partir? En avion , à pied, en vélo, en moto, en camping car, en bateau, en voilier, en stop, à cheval ou en combinant tous les transports .

Ce que l’on a constaté le plus souvent , c’est la famille française, avec des enfants en bas age, voyageant pendant un à deux ans et naviguant sur un catamaran (avec un bateau en bon état et acheté de préférence chez un revendeur honnête)

Ensuite les jeunes et les célibataires préfèrent la route , d’une part c’est beaucoup moins cher et on rencontre bien plus de gens que sur l’eau. Le milieu marin n’est pas toujours le plus accueillant.

Pour les anciens (dans leur tête surtout) le voyage consiste à trouver un bon hôtel avec un bon lit . L’idéal étant les croisières de luxe où tout est réuni.

Aujourd’hui et avec certitude, je dirai que le voilier ou les catamarans à moteur restent le moyen de transport idéal pour découvrir les Antilles ou tout autre ile. Si vous faites le tour d’une ile en voiture , après deux jours de conduite vous êtes saturés de virages et de paysages en final assez ressemblant les uns aux autres.

La vitesse de déplacement d’un voilier vous permet de regarder tranquillement les cotes et de vous arrêter facilement pour  plonger dans les plus beaux mouillages quand la mer est calme et le vent pas trop fort. Avec une mauvaise météo vous regrettez votre choix et surtout vous pestez tout le temps. Bien faire attention au climat surtout aux Antilles. On s’est fait avoir aussi dès le départ car le loueur nous avait assuré d’une météo clémente en Octobre. Mais ces gens là, du moment qu’ils louent leur bateau et qu’ils touchent leur pognon, le reste n’a aucune espèce d’importance. Ils nous auraient bien conseiller en nous disant qu’à partir du 15 novembre la météo est plus clémente.

Si le temps passe vite en général, une année sabbatique à mon sens, est plus courte que 365 jours. C’est pourquoi une année n’est pas suffisante si l’on veut prendre son temps pour bien visiter.

Pour tout dire , si votre vie est parfaite là où vous régnez, ne partez surtout pas. Par contre si la nostalgie vous titille de temps en temps , vous avez envie de prendre de la hauteur, vous trouvez une monotonie dans le quotidien alors n’hésitez plus et faites votre sac à dos.

//

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :